Emmanuel Macron annonce un déconfinement progressif du 3 mai au 30 juin

·3 min de lecture

Le président français a dévoilé son plan de déconfinement, jeudi, à la presse régionale. Il a annoncé la réouverture des terrasses, des cinémas et des musées à partir du 19 mai, et le décalage du couvre-feu à 21 heures puis 23 h, avant une levée fin juin. Par ailleurs, la vaccination aux adultes en surcharge pondérale sera ouverte dès le 1er mai.

Emmanuel Macron a annoncé un calendrier progressif de déconfinement en quatre étapes, du 3 mai au 30 juin, dans une interview à la presse quotidienne régionale à paraître jeudi 29 avril. Son entretien a déjà été partiellement dévoilé sur les sites internet de plusieurs titres.

Toutes les informations mentionnées ont été confirmées à Reuters par une source ayant participé à cet entretien.

Lundi prochain, 3 mai, marquera la fin de la limitation de déplacement à 10 kilomètres autour de son domicile. Le retour des élèves est prévu dans les collèges et les lycées.

Le couvre-feu national actuellement fixé à 19 h 00 sera décalé à 21 h 00 le 19 mai, à 23 h 00 le 9 juin avant d'être levé le 30 juin, annonce notamment Ouest-France, qui faisait partie des titres ayant participé à l'interview.

"Dès le 19 mai, il nous faut retrouver notre art de vivre à la française, en restant prudents et responsables : notre convivialité, notre culture, le sport...", dit le président de la République, cité par ce quotidien.

Réouverture des terrasses, musées, spectacles le 19 mai

Le mercredi 19 mai marquera la réouverture des terrasses avec des tables de six personnes maximum ainsi que des musées, cinémas, théâtres et salles de spectacle avec des jauges limitées : 800 personnes en intérieur et 1 000 en extérieur et un public assis. Idem pour les enceintes sportives.

Les activités sportives pourront reprendre dans les lieux couverts et en plein air avec des protocoles stricts. La réouverture des cafés et restaurants avec des tables de six personnes maximum est annoncée pour le 9 juin.

Fin du couvre-feu le 30 juin en fonction de la situation sanitaire

Le 30 juin, la disparition du couvre-feu coïncidera avec la fin des limites de jauge si la situation sanitaire locale le permet, dira également Emmanuel Macron, toujours selon les extraits de cette interview.

Ces étapes pourraient toutefois être retardées dans les départements où le taux d'incidence est durablement supérieur à 400 cas pour 100 000 habitants, précisent Les Dernières nouvelles d'Alsace.

Les lieux culturels et sportifs ainsi que les salons et les foires pourront accueillir jusqu’à 5 000 personnes. Les étrangers pourront venir visiter la France, première destination touristique mondiale, s'ils sont munis d'un passe sanitaire.

Les boîtes de nuit resteront fermées pour le moment.

Vaccination ouverte aux plus de 18 ans en "surcharge pondérale sérieuse"

Au sujet de la vaccination, Emmanuel Macron a annoncé l'ouverture à partir du 1er mai "à tous les plus de 18 ans qui ont une surcharge pondérale sérieuse [indice de masse corporelle supérieur à 30]", une situation qui concerne selon lui 2,3 millions de personnes.

Le président souhaite "optimiser le fonctionnement de nos 1 700 centres de vaccination" avant d'ouvrir la vaccination à tous.

Le chef de l'État a également évoqué la question d'un passeport sanitaire. Le Parlement se saisira de la question dans la mesure où les libertés publiques sont concernées. "Ce pass, qui sera papier ou numérique, via l’application TousAntiCovid, permettra de montrer qu’on est vacciné ou testé négatif dans les deux jours qui précèdent. C’est juste et ça ne fracturera pas le pays", explique Emmanuel Macron.

Avec Reuters