Covid-19 : dans les Ehpad, des résidents vaccinés mais toujours confinés

C’est l’anniversaire de Jacqueline Laurent. Cette résidente d’un Ehpad de Croix, près de Lille (Nord), fête une année de plus avec du champagne, mais sans étreinte, sans embrassade : une vitre en plexiglas la sépare de ses proches. “On a une demi-heure de visite, il faut être deux, on ne peut pas venir groupé, donc il faut que la famille se relaie”, explique son fils, Jean-Marc Laurent. Dans cet établissement, 95% des 70 résidents sont vaccinés. Pourtant, leur liberté de mouvement est toujours limitée. “J’allais souvent en ville, et ça fait quasiment un an que je ne peux plus sortir, alors c’est long”, se plaint un résident. La direction promet d’assouplir les règles sous peu. “On voit beaucoup de misère” Dans un Ehpad de région parisienne où 80% des résidents ont été vaccinés, l’enfermement pèse sur le moral. “On voit beaucoup de misère, surtout morale, ça fout le cafard”, estime Jean Berthier, un habitant. La direction a pris la liberté de rétablir au moins les visites en chambres et quelques animations. Au niveau national, la moitié des résidents d'Ehpad qui le souhaitaient ont été vaccinés, et 78% ont reçu une première dose.