Covid-19 : dans les Ehpad, les résidents vaccinés demandent plus de liberté

En France, 70% des résidents d’Ehpad ont reçu la première dose du vaccin contre le Covid-19. En conséquence, certains réclament un assouplissement du protocole sanitaire et aspirent à plus de liberté. C’est notamment le cas dans un établissement de Sucy-en-Brie, dans le Val-de-Marne, où Philippe Wender, 84 ans, souhaite un retour à la normale. "On estime qu’en étant vaccinés, on doit être récompensés", ironise-t-il. À l’heure actuelle, les visites des proches se font sur rendez-vous et deux fois par semaine maximum. "Derrière le masque, c’est compliqué" D’autant que les établissements ont dû se réorganiser. "Les projections de films ou les conférences se font étage par étage, séparément. C’est un peu triste, il n’y a pas la même dynamique", déplore Philippe Wender. Même scénario pour la restauration qui se déroule désormais dans la bibliothèque pour garantir le respect des distances de sécurité. "On essaie de sourire, mais derrière le masque, c’est compliqué. Ils se sentent seuls parce qu’il y a une diminution des activités et d’une certaine ambiance", raconte Isabelle Soignet, aide-soignante.