Covid-19 : "Nous sommes effondrés" même si "on comprend" le couvre-feu, réagit le PDG du groupe Accor

franceinfo
·1 min de lecture

"Nous sommes effondrés. En fait, on en a un peu ras-le-bol. On comprend la décision prise par le gouvernement. On comprend l'existence de cette pandémie, la deuxième vague", a réagi Sébastien Bazin, le PDG du groupe hôtelier Accor, le premier groupe hôtelier européen, mardi 20 octobre sur France Inter au sujet de la décision du gouvernement français d'imposer un couvre-feu de 21 heures à 6 heures du matin en Île-de-France et dans certaines métropoles pour lutter contre la propagation du Covid-19. Mais "c'est compliqué pour nous de réagir parce que chaque semaine qui passe, les chiffres disent quelque chose de différent".

Une fois, c'était la faute des bars, puis des restaurateurs, puis de universités et puis des entreprises, et puis de la sphère privée.

Sébastien Bazin, PDG du groupe hôtelier Accor

à France Inter

"C'est peut être et probablement la bonne raison, mais nous d'apprendre ça mercredi par rapport à vendredi soir. C'est terriblement compliqué", confesse Sébastien Bazin

Le PDG d'Accor pointe aussi le manque d'harmonisation des politiques entre les pays de l'UE dans la lutte contre le Covid-19. "50% du groupe Accor est dépendant de l'Europe. En Europe, c'est la catastrophe. Pour le voyageur, c'est incompréhensible et donc il ne voyage (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi