Covid-19 : les effets du couvre-feu généralisé à 18 heures sont d’une "efficacité relative"

Le couvre-feu à 18 heures a été généralisé dans toute la France le 16 janvier, mais ses effets ne se font pas ressentir assez nettement, selon l’exécutif. Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, s’est exprimé mercredi 27 janvier après le Conseil de défense. "Le couvre-feu à 18 heures est d’une efficacité relative. Nous envisageons plusieurs scénarios, qui vont d’un maintien du cadre actuel à un confinement très serré." Des créneaux horaires saturés dans les commerces Dans les quinze départements qui avaient mis en place le couvre-feu à 18 heures dès début janvier, le taux d’incidence a baissé, puis stagné, avant de repartir à la hausse. "On voit que le couvre-feu permet une augmentation moins rapide, mais une augmentation quand même. Les choses vont s’accélérer avec le variant anglais", déplore le Pr. Christian Rabaud à Nancy (Meurthe-et-Moselle). Du côté des commerçants, aussi, on s’inquiète. "Les clients s’engorgent sur certains créneaux et le brassage a lieu", regrette Sébastien Duchowicz, président de l’Association des commerçants de Nancy.