Covid-19 : les Dunkerquois divisés au sujet d'un possible reconfinement

franceinfo
·1 min de lecture

Après Nice, Dunkerque va-t-elle devoir reconfiner les week-end ? Le ministre de la Santé se rend mercredi 24 février dans la ville du Nord où le nombre de contaminations au Covid-19 bat des records (plus de 900 cas pour 100 000 habitants soit quatre fois plus que la moyenne nationale), notamment à cause de la circulation du variant anglais. Le maire demande une semaine de dernière chance et veut plus de prévention pour éviter les regroupements mais les Dunkerquois ne sont pas forcément prêts à jouer le jeu.

Renoncer aux repas de famille

Dans la salle d'attente de son médecin, Éliane discute avec d'autres patientes. Beaucoup tombent malades du Covid-19 autour d'elle ces derniers jours. Elle préfère donc faire une croix sur les réunions de famille pour l'instant. "Normalement, je faisais un petit repas dimanche. On était neuf, donc je crois que je vais le décommander. On ne pourra pas, selon la situation, ce n'est peut être pas prudent."

"Plus de repas familiaux, les petits enfants qui ne peuvent plus venir... Ça commence un petit peu à peser, malgré tout. Pour nous plus âgés, c'est un petit peu désolant."

Eliane, Dunkerquoise

à franceinfo

Les plus jeunes, eux, se retrouvent pour jouer au foot dans les city stades [terrains multi-sports], peu importe l'épidémie, ils veulent profiter des vacances de février. Léo et ses amis ont besoin d'air. "On était partis pour jouer à cinq, mais il y a d'autres groupes de cinq qui viennent et ça fait un rassemblement, on se retrouve à 15 sur (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi