Covid-19 : les droits des résidents d'Ehpad ont été "grandement entravés" durant la pandémie, juge la Défenseure des droits

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

De nombreux témoignages ont été remontés à cette autorité indépendante. Et la pandémie a selon elle "mis en lumière des défaillances déjà constatées".

Le droit à un vie privée et familiale a été "grandement entravé au cours de la crise sanitaire, et de façon bien plus importante pour les personnes résidant en Ehpad que pour le reste de la population", dénonce mardi 4 mai la Défenseure des droits dans un rapport(PDF) qui formule une soixantaine de recommandations pour garantir leur "liberté". La pandémie de Covid-19 a "mis en lumière des défaillances déjà constatées", écrit aussi l'autorité indépendante sur Twitter.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Ces six dernières années, 900 réclamations dénonçant les conditions et les modalités d'accompagnement médico-social des personnes âgées ont été adressées à cette autorité administrative indépendante, dont 80% mettaient en cause un Ehpad. Toutefois, les saisines et témoignages se sont accrus ces derniers mois du fait de la pandémie de Covid-19, dénonçant notamment "une augmentation, de la part des directions des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi