Covid-19 : la dose de rappel seulement efficace à 20 % contre Omicron, vraiment ?

Une étude en prépublication menée à l'université de Trente, en Italie, agite les sphères anti-vaccins aux États-Unis. L'article est utilisé comme une source pour décrédibiliser les vaccins anti-Covid en disant que la dose de rappel n'est efficace qu'à 20 %. C'est une interprétation tronquée et réduite du travail des chercheurs italiens. Que faut-il en retenir alors ?

Passer la littérature scientifique au peigne fin

L'objectif de l'étude est de se pencher sur la diminution progressive de l'immunité vaccinale face à plusieurs variants du coronavirus, dont Omicron (B.1.1.529). Pour cela, les chercheurs n'ont pas recruté des volontaires et ne les ont pas suivis pendant plusieurs mois en testant leur taux d'anticorps vaccinaux à intervalles réguliers ; ils ont réalisé une synthèse bibliographique des études fournissant des preuves de la baisse d'efficacité des vaccins au cours du temps et réanalyser l'ensemble des résultats obtenus. La sélection des études se fait par des critères stricts. Sur les plus de 500 études présélectionnées, seules 12 ont été finalement incluses dans l'analyse finale – toutes étant des études de cas-contrôle, rétrospective ou prospective qui ont estimé l'efficacité d'un vaccin anti-Covid en comparaison avec un groupe témoin. Les vaccins considérés sont ceux de Pfizer, Moderna et AstraZeneca, et l'efficacité contre les formes symptomatiques et asymptomatiques causées par les variants Alpha, Delta et Omicron.

Pour chacune des 12 études, les scientifiques italiens ont extrait les données suivantes : l'efficacité de deux doses contre les cas confirmés de variant Delta ; l'efficacité de deux doses contre les formes symptomatiques de la Covid-19 due au variant Delta et Omicron et l'efficacité de deux doses initiales plus une dose de rappel contre les formes symptomatiques et asymptomatiques dues à Omicron. Voilà pour le cadre des recherches, mais qu'en est-il des résultats ?

L'immunité vaccinale diminue vite face au variant Omicron. © Justin Tallis,...
L'immunité vaccinale diminue vite face au variant Omicron. © Justin Tallis,...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles