Covid-19 : le directeur de l'ARS Île-de-France s'alarme de la forte augmentation du nombre de malades en réanimation

franceinfo
·1 min de lecture

"La dynamique de l'épidémie dans les hôpitaux est très directement liée à nos comportements individuels", estime Aurélien Rousseau, directeur général de l’ARS d’Île-de-France, invité de franceinfo mardi 20 octobre. Mardi matin, on comptait près de 670 malades du coronavirus dans les services de réanimation d'Île-de-France, il y en avait 140 de moins vendredi dernier. Selon Aurélien Rousseau, "ça veut dire qu'on est arrivés à 60% des capacités initiales de réanimation de la région qui sont de 1 200 lits", occupées par des patients Covid. "On a aujourd'hui presque 55 entrées par jour en réanimation, c'est 20 de plus que la semaine dernière".

>> INFOGRAPHIES. Coronavirus : morts, hospitalisations, âge des malades... Suivez l’évolution de l'épidémie en France et dans le monde

Cette situation alarmante dans les hôpitaux n'est que le reflet de la progression épidémique dans la population, avec quelques semaines de décalage, selon Aurélien Rousseau : "Il y a un très fort risque qu'à la fin du mois d'octobre on soit autour de 90% de nos capacités de réanimation occupées. Cela signifie qu'on va devoir aller encore plus loin dans la déprogrammation" d'opérations, prédit-il.

"J'ai le sentiment qu'on a un peu tous baissé la garde"

"Nous espérons voir les premiers effets du couvre-feu la semaine prochaine. Mais au delà du couvre-feu j'ai le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi