Covid-19 : non, Didier Raoult n'a pas admis que l'hydroxychloroquine était inefficace

·1 min de lecture

D'où vient cette info? Tout débute le 4 janvier par la publication dans le journal International Journal of Antimicrobial Agents d'une réponse de Didier Raoult à un médecin, Carlos Gustavo Wambier, qui demandait des précisions sur les données cliniques de son étude datant de mars 2020 (Gautret et al) sur l'efficacité annoncée du protocole (hydroxychloroquine et azithromycine). C'est cette étude Gautret et al, citée plus de 3.500 fois après sa publication, qui avait pu laisser penser que la combinaison de l'hydroxychloroquine et l'azithromycine fonctionnait contre le Covid-19.

Dans leur réponse, Didier Raoult et ses collègues de l'Institut Méditerranée Infection précisent que "les besoins en oxygénothérapie, les transfert en réa et les décès n'ont pas varié de manière significative d'un groupe à l'autre." Cette phrase était d'abord passée inaperçue avant que l'épidémiologiste Thibault Fiolet ne diffuse ce passage sur les réseaux sociaux avec ce commentaire : "Le Pr Raoult [...] écrit lui-même que leur 1er essai clinique non randomisé montre que l'hydroxychloroquine n'a AUCUNE efficacité sur la mortalité ou pour réduire le transfert en soins intensifs". Avant de préciser plus tard sa pensée : "La lettre écrit qu'il n'y a pas de différence entre les groupes (hydroxychloroquine + azithromycine par rapport aux non traités) pour plusieurs critères de santé (mortalité, oxygénation etc...). Et vu tous les problèmes, ils ne concluent pas."


Lire la suite sur LeJDD