Covid-19 : un diagnostic plus précis a permis d'identifier des milliers de nouveaux cas en une journée

Julie Kern, Rédactrice scientifique

Du 12 février au 13 février 2020, le nombre de cas confirmés du Covid-19 a fait un bond spectaculaire. On dénombre plus de 15.000 nouveaux infectés et 242 décès en seulement une journée. Les jours précédents, l’épidémie qui est en phase exponentielle ne touchait « que » 2.000 personnes chaque jour.

Comment expliquer cette augmentation spectaculaire ? Le virus n’est pas devenu plus agressif du jour au lendemain, les médecins chinois ont en fait amélioré le diagnostic de l’infection !

Un agent officiel contrôle la température des voyageurs avant de prendre le bus. © Bloomberg

Le diagnostic de Covid-19 prend désormais en compte des examens cliniques

La Commission de santé du Hubei a annoncé que les critères utilisés pour confirmer un malade infecté par le Covid-19 ont changé. L’information a été relayée par le journal chinois South China Morning Post. Ces nouvelles mesures ont pris effet mardi 11 février, la veille de l’augmentation drastique du nombre de cas.

Les médecins ont maintenant plus d’outils pour confirmer leur diagnostic, auparavant basé sur un kit de test dont les stocks fondent comme neige au soleil. « À partir d’aujourd’hui, nous allons inclure les cas diagnostiqués cliniquement dans le nombre de cas confirmés, ainsi les patients recevront un traitement à temps », indiquent les autorités de santé chinoises.

L’un des examens clés est le scanner thoracique. Plus de 70 % des patients infectés par le Covid-19 montrent des anomalies sur les images obtenues. Dans un cas sur deux, il s’agit d’opacités pulmonaires localisées.

Le bilan actuel de la maladie est de 60.347 cas confirmés pour 1.369 décès. La Chine concentre 99 % des cas et des décès. À noter aussi que 6.050 personnes hospitalisées sont guéries, un chiffre qui devrait, lui aussi faire un bond, avec ce diagnostic plus efficace et une meilleure prise en charge.


> Lire la suite sur Futura