Covid-19 : la dexaméthasone aurait sauvé la vie d’un million de personnes dans le monde

Maxime Poul
·3 min de lecture
S'il est difficile de donner des chiffres précis, de nombreux scientifiques s'accordent pour dire que la dexaméthasone a sauvé de nombreuses vies depuis le début de la pandémie.

La dexaméthasone, un stéroïde bon marché qui fait l'objet d'un vaste essai clinique débuté il y a un an, aurait sauvé la vie d'environ un million de patients atteints du Covid-19 dans le monde, selon le système de santé publique du Royaume-Uni (NHS).

Plusieurs centaines de milliers de vies sauvées du Covid-19 grâce à la dexaméthasone. C'est en tout cas ce qu'affirme le National Health Service (NHS), le système de santé publique du Royaume-Uni. Il s'agit d'un médicament corticoïde disponible dans le monde entier et utilisé pour traiter un large éventail de maladies pour son effet anti-inflammatoire puissant.

Ce médicament fait l'objet du plus grand essai clinique randomisé d'un médicament contre le Covid-19 dans le monde, appelé Recovery, qui a débuté en mars 2020 pour évaluer son efficacité sur les patients hospitalisés à cause du coronavirus. L'étude a depuis été menée par des milliers de médecins et d'infirmières sur plusieurs dizaines de milliers de patients dans des hôpitaux à travers la Grande-Bretagne.

Vidéo - Traitement contre le Covid-19 : un stéroïde, la dexamethasone réduit la mortalité

Entre 18 et 36% de risques de décès en moins

Moins de 100 jours après le lancement des essais, les scientifiques se sont aperçus qu'il s'agissait du premier médicament qui améliorait considérablement les chances de survie lors d'une hospitalisation liée au Covid-19, rappelle le Guardian. Ils ont démontré que la dexaméthasone réduit le risque de décès de plus d'un tiers (36%) chez les patients sous respirateur artificiel et de près d'un cinquième (18%) chez ceux sous oxygène. En revanche, les chercheurs ont déclaré avoir remarqué que le médicament ne comportait aucun avantage (ni préjudice) pour les personnes atteintes du Covid-19 n'ayant pas besoin d'une assistance respiratoire.

À LIRE AUSSI >> Qu'est-ce que la dexaméthasone, ce médicament jugé efficace contre le Covid-19 ?

Le NHS estime que depuis le début de la pandémie, le médicament aurait sauvé environ 22 000 vies au Royaume-Uni et 958 000 vies dans le monde entier. Ces estimations vantées par le NHS sont basées sur une étude publiée dans la revue Nature Communications le mois dernier, qui a calculé qu'environ 12 000 vies auraient été sauvées au Royaume-Uni entre juillet et décembre 2020 et 650 000 vies dans le monde entier au cours de la même période. Un chiffre qui pourrait donc atteindre un million, voire 1 400 000 vies, si l'on comptabilise les trois derniers mois selon Nature Communications.

Des chiffres "trop précis"

Peter Horby, spécialiste des maladies infectieuses à l'Université d'Oxford et à l'initiative de Recovery, reconnaît que si la dexaméthasone a eu un "impact important" sur le nombre de décès, ces chiffres sont difficilement fiables : "Un million est un grand nombre. C'est une estimation qui pourrait bien être inférieure ou supérieure à cela. Nous ne savons pas."

Le professeur Kevin McConway, professeur émérite de statistiques appliquées à l'Open University, a déclaré à Science Media Center que s'il ne doute pas des effets bénéfiques du traitement sur les patients hospitalisés sous assistance respiratoire, il est très sceptique concernant les chiffres communiqués. "Il est tout à fait vrai qu'un grand nombre de personnes sont en vie aujourd'hui grâce à la dexaméthasone, mais certains des chiffres semblent bien trop précis. [...] Les détails sur la façon exacte dont ce nombre a été calculé sont vagues", a-t-il ajouté.

Ce contenu peut également vous intéresser :