Covid-19: Jean Castex se justifie point par point devant l'Assemblée

Astrid de Villaines
·Cheffe du service politique
·1 min de lecture
Le Premier ministre Jean Castex devant la commission d'enquête sur le Covid-19 à l'Assemblée nationale.    (Photo: AFP PHOTO / ASSEMBLEE NATIONALE)
Le Premier ministre Jean Castex devant la commission d'enquête sur le Covid-19 à l'Assemblée nationale. (Photo: AFP PHOTO / ASSEMBLEE NATIONALE)

POLITIQUE - Il a juré de dire “toute la vérité et rien que la vérité” devant les députés de la commission d’enquête sur la crise du Covid-19. Jean Castex était auditionné ce 17 novembre par l’instance chargée de faire toute la lumière sur la gestion de crise à l’Assemblée nationale.

Éric Ciotti, le rapporteur de la commission d’enquête, a mis les pieds dans le plat dès le début de l’audition. “Les scientifiques que nous avons auditionnés nous ont annoncé cette deuxième vague (...) La presse faisait état de scénarios pessimistes dès le début du mois de septembre, les indicateurs se dégradaient, votre ministre de la Santé a alerté. Est-ce qu’il n’y a pas eu un temps de retard?” interroge le député LR des Alpes-Maritimes.

Documents à l’appui, Jean Castex a cité de nombreux autres médecins ou scientifiques qui disaient l’inverse. “Un chercheur épidémiologiste très connu a dit ‘la menace n’existe pas’”, a insisté le Premier ministre. Mais il ne l’a pas nommé, pas plus qu’il n’a cité les autres sur lesquels il s’adosse. Ce qui ne l’a pas empêché d’assurer: “Je pourrai vous en sortir d’autres”.

Comme pour se justifier sur un éventuel défaut d’anticipation en septembre, le locataire de Matignon use d’un euphémisme affiché: “Pour répondre à votre observation, les discours scientifiques n’ont jamais été particulièrement unanimes”, a-t-il déclaré.

Les scientifiques ne sont pas toujours convergents et peuvent être stressants pour l'opinion publique Jean Castex, Premier ministre

Et de charger “les conseils scientifiques”, sans que l&...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.