Covid-19 : deux soignants du CHU d’Angoulême ont immortalisé leur quotidien pendant un an

Pendant un an, depuis le début de la crise sanitaire liée au Covid-19, un urgentiste et un ambulancier de l’hôpital d’Angoulême (Charente), Gilles Moalic et Olivier Rivière, ont immortalisé chaque jour des moments hors du commun. Au total, ils ont pris plus d’une centaine de photos, participant ainsi à écrire la mémoire des professionnels de santé qui ont vécu des instants inédits. À l’image des premiers transferts de patients en TGV. "On est très impressionnés, lorsque le train arrive, il y a des centaines de personnes qui en sortent, avec quatre malades. C’était comme la fin du monde", se souvient Gilles Moalic. Des photos "improvisées" De son côté, Olivier Rivière assure que tout était "totalement improvisé" : "On s’est dit : 'il y a un moment particulier, des circonstances particulières, et surtout des émotions particulières qu’on n’avait jamais vécues. On ne voulait pas que ça reste comme ça, il fallait poser ça sur un support, et la photo s’est révélée idéale." Certains clichés sont à découvrir sur le site Internet de l’hôpital d’Angoulême. Un bel hommage pour tout son personnel qui ne ménage pas ses efforts pour soigner au mieux les patients.