Covid-19: deux «clusters» du variant britannique auraient été identifiés en France

·1 min de lecture

Le variant britannique du coronavirus, plus contagieux que la souche d'origine, est bien présent en France. On parle désormais de « clusters » à risque en Bretagne et en Île-de-France.

Deux clusters ou foyers de contamination potentiels ont été confirmés par le Centre national de référence des infections respiratoires en France. L'annonce a été faite hier par la Direction générale de la Santé en indiquant qu'il s'agissait de formes variantes du Covid-19. Le premier cluster serait apparu dans une unité gériatrique à Chantepie, près de Rennes avec le dépistage positif d'une professionnelle de santé et quelques résidents.

Nouveau dépistage prévu

Mais, ce vendredi, l'Agence régionale de santé de Bretagne affirme que la première contamination de ce cluster ne correspond pas au variant britannique du virus. Actuellement, une dizaine de personnes présentent des symptômes de la variante du Covid-19 dans ce cluster, et elles ont été transférées dans un secteur dédié. Le nouveau dépistage massif prévu dans une semaine pourra confirmer ou infirmer la présence du variant britannique dans ce cluster.

Établissements scolaires

L'autre foyer de contamination potentiel, détecté plus récemment, est apparu à Bagneux, en région Île-de-France, à partir d'une personne qui travaille dans deux établissements scolaires. D’autres cas de Covid-19 ont été détectés parmi le personnel de ces établissements, mais l’infection par la variante britannique n’est pas encore établie.