Covid-19 : dernier jour avant le confinement pour l’Aube, le Rhône et la Nièvre

À partir de vendredi 26 mars, l’Aube, le Rhône et la Nièvre basculent dans la liste des départements confinés. Seuls les commerces de première nécessité peuvent rester ouverts. Les déplacements sont également limités à un rayon de 10 kilomètres autour de chez soi en journée. Les riverains étaient nombreux à faire la queue devant les vitrines vendredi, pour la dernière ouverture de leurs boutiques préférées, avant quatre semaines. Du côté de Nogent-sur-Seine (Aube), les habitants sont partagés. Certains estiment qu’il s’agit de la restriction de trop. Plus de 2,3 millions de Français confinés Dans la Cher, département voisin de la Nièvre, les habitants de La Guerche-sur-l’Aubois s’inquiètent. "Ça n'a ni queue ni tête. Il faudrait que tout le monde soit confiné une bonne fois pour toute", confie un riverain. "Ça va permettre que la clientèle reste un peu plus locale", espère de son côté Martine Francois, fleuriste. A partir de minuit, plus de 2,3 millions de Français basculeront dans un nouveau confinement. "Beaucoup de clients avaient vu venir ces mesures et les jugeaient nécessaires, globalement dans la population. Ce freinage renforcé est donc plutôt bien accepté", conclut Nicolas Fleury, journaliste France Télévisions en direct de Troyes (Aube).