Covid-19 : depuis le 31 octobre, les crises suicidaires chez les jeunes multipliées par deux fois et demi

franceinfo
·1 min de lecture

"Depuis le 31 octobre, on a assisté à un nombre de crises suicidaires qui a été multiplié par deux fois et demi", a souligné lundi 22 mars sur franceinfo Sylvie Tordjman, professeur de pédopsychiatrie, cheffe du Pôle de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent à l'Université de Rennes 1, alors que les hospitalisations des moins de 15 ans pour motif psychiatrique sont en hausse de 80% et qu'une réunion interministérielle sur la santé mentale s'est tenue lundi matin.

franceinfo : Est-ce qu'il y a vraiment une dégradation de la santé mentale chez les plus jeunes ?

Sylvie Tordjman : Oui, tout à fait. Depuis le 31 octobre, on a assisté à un nombre de crises suicidaires - à savoir des tentatives de suicide, mais aussi des jeunes qui présentent des idées suicidaires, en particulier pour les moins de 16 ans - qui a été multiplié par deux fois et demi. On a une équipe mobile de pédopsychiatrie basée aux urgences pédiatriques, donc on voit passer tous ces jeunes. On était avant sur à peu près une à deux tentatives par semaine, on est passé à cinq par semaine. Pour les idées suicidaires, on avait à peu près cinq jeunes avec des idées suicidaires par semaine et actuellement c'est plus de dix. C'est vrai pour les crises suicidaires, c'est vrai aussi pour les troubles anxieux, avec des problèmes de somatisation, d'absentéisme scolaire qui ont été triplés. Et c'est vrai également pour les problèmes d'anorexie qui ont quadruplés avec un passage aux urgences pédiatriques et qui sont (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi