Covid-19 : le Danemark devient le 1er pays de l'UE à utiliser le pass sanitaire

·2 min de lecture

Depuis le début du mois d'avril, un pass sanitaire appelé Coronapass est entré en vigueur au Danemark. Les habitants doivent donc montrer la preuve qu’ils ont une vaccination complète, qu’ils sont immunisés, ou qu’ils ont été testés négatifs il y a moins de 72 heures avant de se rendre dans les restaurants, les musées ou les commerces.

Début juin, la France va mettre en place un pass sanitaire pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. Mais chez certains de nos voisins européens, ce dispositif est déjà d'actualité. Au Danemark notamment, premier pays à l'avoir adopté, les habitants doivent s'en servir depuis le début du mois d'avril. Aller dans les restaurants, les bars, les musées, les stades, mais aussi se rendre chez le coiffeur, le tatoueur ou dans une auto-école, dépend donc désormais de ce pass, baptisé le "Coronapass". Le principe est simple, les Danois doivent montrer la preuve qu’ils ont une vaccination complète, qu’ils sont immunisés, ou encore qu’ils ont été testés négatifs il y a moins de 72 heures avec un test PCR ou un antigénique.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

La condition d'un retour à la "vie normale"

Et dans les restaurants justement, c'est toujours la même question qui revient à l'entrée de chaque client. "Vous avez votre Coronapass ?". Isabelle, la responsable de l'un d'eux, vérifie minutieusement chaque détail du pass avant, enfin, d'asseoir le client. "Ça nous prend forcément plus de temps pour installer les gens. On compte entre 10 et 15 minutes de plus chacun, donc bien sûr il y a des files d’attente dehors. C’est un peu énervant mais c'est gérable. Ça permet d’ouvrir, ça vaut le coup", assure la Danoise.

Dans sa salle, les tables ont un petit mètre d’écart et les clients, sans masque, profitent de leurs plats après quatre mois sans restaurant. Et...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :