Covid-19 : plus d’un Français sur deux avait des anticorps à la mi-juin

·2 min de lecture
Plus d'un Français sur deux était immunisé contre le Covid-19 à la mi-juin, d'après une étude menée conjointement par Santé publique France et l'Institut Pasteur.

D’après une étude de SPF et de l’Institut Pasteur, décryptée par « Le Parisien », plus d’un Français sur deux était protégé contre le Covid-19 à la mi-juin.

Vers une immunité collective face au Covid-19 ? Plus d’un Français sur deux avait des anticorps à la mi-juin, développés après une infection ou après la vaccination, d’après une étude de séroprévalence de Santé publique France (SPF), de l’Institut Pasteur et de l’Anses, dont les résultats ont été publiés par l’agence sanitaire ce jeudi, puis relayés par Le Parisien. Cela représente ainsi 52,4 % de la population française immunisée, contre 13,7 % seulement à la mi-février dernier, quand la campagne de vaccination n’en était qu’à ses balbutiements.

Alors qu’une augmentation de la protection contre le virus a été observée dans toutes les tranches d’âge, la plus importante a eu lieu chez les personnes âgées. En effet, jusqu’au début de l’année 2021, les jeunes adultes de 20 à 49 ans étaient ceux qui portaient le plus souvent des anticorps dans leur organisme (plus de 8 % en octobre 2020 et plus de 14 % en février 2021), car étant les plus actifs, ils étaient les plus susceptibles d’avoir été contaminés. Au 9 avril, l’Institut Pasteur estimait que plus de 30 % des 20-49 ans en métropole avaient été infectés.

Mais avec la vaccination, la tendance s’est inversée. Grâce à un accès vaccinal prioritaire dès fin décembre dernier, les populations âgées (plus de 70 ans) sont devenues les personnes les plus immunisées (à 80 %) à la mi-juin en France. À cette époque, un peu moins de 7 personnes âgées sur 10 étaient complètement vaccinées et près de 8 avaient reçu au moins une dose. [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles