Covid-19 : les départements où les restrictions pourraient être allégées à l’école

·1 min de lecture
Dans les départements où le virus circule le moins, les enfants ne seront plus obligés de porter le masque à l'école primaire (photo d'illustration).
Dans les départements où le virus circule le moins, les enfants ne seront plus obligés de porter le masque à l'école primaire (photo d'illustration).

Les écoliers vont bientôt pouvoir tomber le masque là où le virus circule peu. Dès le 4 octobre, dans les départements où le taux d?incidence ? le nombre de cas pour 100 000 habitants ? est inférieur à 50, le protocole sanitaire en milieu scolaire passera au niveau 1, le moins restrictif des quatre niveaux définis avant la rentrée qui ne rend le port du masque obligatoire qu?à partir du collège, a annoncé Gabriel Attal mercredi 22 septembre. Les jauges devraient aussi être levées dans certains établissements recevant du public qui en avaient encore.

Si le taux d?incidence est encore, en moyenne, supérieur à 50 en France (72,8), 41 départements sont d?ores et déjà en dessous du seuil fixé par le gouvernement et 17 sont en bonne voie pour y parvenir d?ici au début du mois prochain. C?est surtout autour des grandes villes que le taux d?incidence est encore élevé : entre 70 et 100 en Île-de-France, 81,3 dans le Rhône, 74,6 dans le Bas-Rhin, 70,1 en Ille-et-Vilaine?

À LIRE AUSSIRentrée scolaire et Covid : l?école en sursis

Pas d?allègement autour de la Méditerranée

La situation est également complexe sur le pourtour méditerranéen : à part les Pyrénées-Orientales, tous les départements, y compris la Corse, sont au-dessus du seuil de 50 fixé par le gouvernement. Mais la baisse du taux d?incidence est, là aussi, continue et ces territoires pourraient rentrer dans les clous dans le courant du mois d?octobre si la tendance se confirme. Reste le cas des Bouches-du-Rhône [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles