Covid-19 : départements confinés ou en "vigilance renforcée", vaccination... Ce qu'il faut retenir de la conférence de presse d'Olivier Véran sur l'épidémie

franceinfo
·1 min de lecture

"La tendance est presque partout à l'accélération de l'épidémie." Le ministre de la Santé a fait le point sur la progression du Covid-19 en France, jeudi 25 mars, lors d'une conférence de presse. Evoquant une "dynamique épidémique forte", Olivier Véran a notamment annoncé l'extension des nouvelles restrictions sanitaires au Rhône, l'Aube et la Nièvre. Voici ce qu'il faut retenir de sa conférence de presse.

>> Suivez les dernières informations sur l'épidémie de Covid-19 dans notre direct

La pression hospitalière "va continuer de monter dans les prochains jours"

Olivier Véran a d'abord évoqué la situation sanitaire au niveau national, annonçant que "plus de 45 000 Français ont été diagnostiqués au coronavirus ces dernières 24 heures". "La situation est la plus préoccupante en Ile-de-France, dans les Hauts-de-France et en Provence-Alpes-Côte d'Azur", a précisé le ministre de la santé, ajoutant que "la dynamique épidémique est forte".

"La pression hospitalière, déjà forte, va continuer de monter dans les prochains jours", a-t-il poursuivi, rappelant que "le profil des patients [hospitalisés] change : plus jeunes et parfois sans comorbidités". Quelque 408 malades sont entrés en réanimation en France lors des dernières 24 heures, portant le nombre total de malades dans les unités de soins intensifs à 4 709, selon les chiffres de Santé publique France publiés jeudi.

La situation est particulièrement préoccupante en Ile-de-France. "Dans la région, plus de 1 400 lits [de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi