Covid-19 et délégation trop restreinte : Jean Castex annule une visite en Algérie

·1 min de lecture

La crise sanitaire du Covid-19 perturbe la diplomatie. Le Premier ministre Jean Castex renonce à son déplacement en Algérie, prévu initialement dimanche, en raison des conditions sanitaires. Un déplacement qui aurait dû être l'un des symboles du réchauffement engagé par les présidents Emmanuel Macron et Abdelmadjid Tebboune entre les deux pays aux relations tumultueuses. Paris et Alger devait se retrouver pour un "Comité intergouvernemental de haut niveau". Cette réunion entre ministres devait permettre des discussions autour de la diplomatie, la sécurité, l'éducation mais aussi des contrats.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation vendredi 9 avril

Une délégation jugée insuffisante 

La dernière fois qu'une telle réunion s'est tenue, c'était en 2017 à Paris. L'Algérie avait alors dépêché huit ministres. Et le pays attendait une délégation similaire en retour. Impossible en raison du Covid, a répondu Matignon qui a proposé de faire le déplacement en format restreint avec quelques ministres de poids tels que Jean-Yves Le Drian ou Bruno Le Maire. Les autorités algériennes ont jugé le format insuffisant, d'où l'annulation.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

"La visite à été réduite à une seule journée et la délégation à quatre ministres. C'est un sous-format alors qu'il y avait beaucoup de dossiers bilatéraux à étudier", a confirmé une source algérienne. "Ça aurait été un autre pays, ça aurait été la même chose", p...


Lire la suite sur Europe1