Covid-19 : découvrez les nouveaux noms donnés aux variants

·1 min de lecture

Ne les appelez plus "variant britannique", "variant brésilien" ou "variant indien". Ou même B.1.617, B.1.1.7, B.1.351, les noms scientifiques, souvent compliqués à retenir, des multiples variants du Covid-19 relevés ces derniers mois. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) va simplifier les choses en leur donnant aussi des noms de lettres grecques. L'idée est d'avoir des noms "faciles à prononcer et à retenir", mais aussi d'éviter que le grand public et les médias utilisent des appellations "stigmatisantes et discriminatoires" faisant référence au lieu où les premiers cas de variant ont été détectés, a expliqué l'instance dans un communiqué.

Ainsi, le variant B.1.1.7, d'abord identifié au Royaume-Uni, a été baptisé Alpha; le B.1.351, identifié pour la première fois en Afrique du Sud, devient Beta; et le variant P.1, détecté au Brésil, Gamma. L'OMS a donné deux noms différents aux sous-lignées distinctes du variant B.1.617, qui a ravagé l'Inde et s'est étendu à des dizaines de pays: B.1.617.2 devient ainsi Delta, et B.1.617.1 devient Kappa. Les noms scientifiques continueront d'exister car ils fournissent des données utiles aux experts, mais l'OMS ne les utilisera plus dans sa communication quotidienne. Et l'organisation encourage vivement les autorités nationales, les médias et autres à adopter les nouveaux noms.

>> A lire aussi - Covid-19 : le variant ne sera bientôt plus précisé dans les résultats des PCR

Aux Etats-Unis par exemple, les attaques contre les personnes d'origine (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les prix des tests PCR et antigéniques plongent
Liban : la crise économique parmi les pires au monde depuis 1850 selon la Banque Mondiale
Euro 2021 : les super primes qu’empocheront les Bleus en cas de victoire
Saisine du tribunal judiciaire : toutes les démarches
Covid-19 : l'ouverture au vaccin pour tous mise en cause