Covid-19 : un déconfinement, mais sous conditions

"Le calendrier de ce troisième déconfinement concerne en théorie l'ensemble du pays. Néanmoins, comme dans chaque contrat, il y a toujours des exceptions", explique la journaliste France Télévisions Peggy Mauger sur le plateau du 12/13 de France 3 vendredi 30 avril. Emmanuel Macron appelle ces garde-fous les "freins d'urgence sanitaire", poursuit la journaliste. "Ils seront actionnés partout où le taux d'incidence dépassera 400 cas par semaine pour 100 000 habitants, ou alors quand on constatera une augmentation brutale de ce taux." Huit départements concernés À l'heure actuelle, huit départements dépassent ce taux : les Bouches-du-Rhône, Paris, l'Oise, la Seine-et-Marne, l'Essonne, le Val-de-Marne, la Seine-Saint-Denis et le Val-d'Oise. "La France est passée en dessous de la barre des 6 000 patients hospitalisés en service de réanimation", explique la journaliste. Mais dès lors qu'une saturation des services de réanimation sera constatée, là encore, les freins d'urgence sanitaire pourraient être actionnés.