Covid-19 et déconfinement : ce qui change à partir du 3 mai

·1 min de lecture

Voici les principaux changements liés à la première étape du plan de déconfinement, présenté par Emmanuel Macron jeudi. 

Le chef de l’Etat a présenté un plan de déconfinement en plusieurs étapes et quatre dates. La première, lundi 3 mai, engendre quelques changements :

-Le couvre-feu est maintenu à 19h
-Le télétravail est également maintenu
-Les collèges rouvrent, mais en demi-jauge pour les 4e et les 3e
-Les lycées rouvrent aussi, en demi-jauge
-Les déplacements inter-régionaux sont désormais à nouveau possibles
-L’attestation de déplacement en journée prend fin.

L’étape suivante est fixée au mercredi 19 mai et prévoit entre autre un couvre feu décalé à 21h au lieu de 19h et la réouverture des commerces, des terrasses, des lieux culturels et la reprise des activités sportives en plein air et en intérieur. Des mesures nationales, mais le chef de l’Etat a évoqué la possibilité «d’ actionner des "freins d’urgence" sanitaires dans les territoires où le virus circulerait trop».

Lire aussi :Emmanuel Macron: "Les mesures seront nationales mais nous pourrons actionner des freins d'urgence"

En cas de reprise de l'épidémie localement, Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, a ainsi expliqué qu'atteindre l'un des trois critères (plus de 400 infections pour 100.000 habitants, augmentation «très brutale» de ce taux, «menace de saturation des services de réanimation») déclenchera une «discussion au niveau local avec les élus, les représentants de l'Etat - préfet, ARS». «On regardera et si on considère qu'il y a un risque, on tirera sur le frein», a-t-il expliqué. Ainsi certains départements pourraient avoir un autre calendrier.


Lire la suite sur Paris Match