Covid-19: déclarés cas contacts, des centaines de mineurs français restent bloqués à Malte

·1 min de lecture

Les jeunes étaient partis en séjour linguistique à Malte. Mais, déclarés cas contacts, ils se retrouvent bloqués dans leurs chambres durant 14 jours malgré des tests PCR négatifs.

C'est un séjour de rêve qui se transforme en cauchemar. De jeunes Français, mineurs, partis en séjour linguistique à Malte se retrouvent bloqués dans le pays. Impossible de rentrer: ils ont été désignés cas contacts, malgré un test PCR négatif. Et, selon la règlementation maltaise, un cas contact doit s'isoler durant 14 jours. 

"On est complètement perdus, il n'y a pas de cellule de crise, même pas de Zoom pour nous prévenir. Mon fils, qui est mineur, a fait son test PCR tout seul. Ils sont complètement abandonnés dans un pays étranger", Aurélie Alliot, mère d'un adolescent de 17 ans qui a déboursé 4500 euros pour le séjour linguistique de son fils.

Durcissement des règles

Les jeunes devaient participer à des cours de langues ainsi qu'à des excursions touristiques, ils se retrouvent désormais à suivre les classes en ligne, cloîtrés dans leurs chambres.  

"On est seuls, on doit se débrouiller par nos propres moyens en tant que mineurs, sur une île qu'on ne connaît et dans une langue qu'on ne maîtrise pas", raconte Romain, lors d'un appel en visio depuis sa chambre.

Cet incident survient alors même que Malte durcit ses règles pour juguler la nouvelle recrudescence de cas de Covid-19. La semaine dernière, le pays a décidé de fermer ses frontières aux voyageurs non vaccinés. 

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles