Covid-19 : début des vaccinations en pharmacie

Dans une pharmacie de Créteil (Val-de-Marne), un troisième patient est sur le point de se faire vacciner, lundi 15 mars. Seuls dix patients pourront bénéficier du vaccin : un seul flacon est à disposition. En deux minutes, l’injection est prête à être administrée. "J’étais impatient, j’attendais, j’étais dans les premiers sur la liste d’attente, je me suis inscrit il y a quelques jours", explique Jean-Guy Mermoz, retraité de 64 ans. Pour lui, peu importe le vaccin, tant "qu’il se protège et qu’il protège les autres". Interruption des livraisons Mais les syndicats de pharmaciens regrettent l’interruption des livraisons de vaccin pendant 15 jours. "Les médecins, qui ont déjà reçu 1,6 millions de doses, vont en recevoir 300 000 de plus sur les deux prochaines semaines, et les pharmaciens, zéro", explique Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats de pharmacien d’officine. Avant cette interruption, les pharmaciens devraient recevoir une nouvelle livraison en fin de semaine.