Covid-19 : la crise sanitaire aggrave la précarisation, 2021 s’annonce difficile pour l’emploi

Depuis presque un an, la France est frappée par la crise sanitaire liée au Covid-19. Mais les conséquences sont également sociales et économiques. "Beaucoup d’emplois ont été fragilisés, voire supprimés", précise le journaliste de France Télévisions, Christophe Carnino. En 2020, il y a eu 265 000 demandeurs d’emploi de plus en catégorie A, à savoir des personnes qui n’ont exercé aucune activité sur l’année. Cela représente une forte hausse de 7.5%. 691 000 destructions d’emplois Du côté des entreprises, les dirigeants des PME-TPE sont 54% à être inquiets pour la pérennité de leur société, selon une enquête de la CPME. Pire encore, 1 sur 4 envisagerait de réduire ses effectifs en 2021. Les aides gouvernementales pour les entreprises et le chômage partiel ont évité une explosion encore plus nette. Mais la précarité est grandissante. Selon l’INSEE, il y aura 691 000 destructions d’emplois en 2021.