Covid-19 : "La crainte d'une troisième vague est très présente", affirme le directeur de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté, la région la plus touchée de France

franceinfo
·1 min de lecture

"La crainte d'une troisième vague est très présente, en particulier dans notre région", a déclaré Pierre Pribile, directeur général de l'Agence régionale de Santé en Bourgogne-Franche-Comté, invité de franceinfo dimanche 20 décembre. Cette région est la plus touchée par le Covid-19 de France en ce moment avec un taux d'incidence de 220 cas positifs pour 100 000 habitants. Il faut "surveiller cette situation comme le lait sur le feu", prévient Pierre Pribile qui appelle les citoyens à "ne pas baisser la garde".

franceinfo : Pensez-vous qu'à l'image de certains de nos voisins européens, nous aurions dû imposer un confinement strict pour les fêtes ?

Pierre Pribile : Non, pas forcément, puisque nous sommes à un niveau plus bas qu'un certain nombre de nos voisins, et notamment des pays qui prennent ces décisions aujourd'hui. Mais le fait que nous soyons plus bas aujourd'hui ne veut pas dire que nous le serons encore demain. Il faut évidemment surveiller ce taux d'incidence, il faut surveiller cette situation comme le lait sur le feu. La crainte d'une troisième vague est très présente, en particulier dans notre région.

"Mais la suite, elle n'est pas écrite. Elle n'a rien d'automatique. Il n'y a pas de fatalité. Tout dépend du comportement de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi