Covid-19: des créneaux dédiés pour la vaccination des enseignants et policiers de plus de 55 ans

Jeanne Bulant
·1 min de lecture
Jean Castex en déplacement dans un centre de vaccination des Yvelines ce jeudi. - BFMTV
Jean Castex en déplacement dans un centre de vaccination des Yvelines ce jeudi. - BFMTV

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé que l'accès à la vaccination serait "facilité" dès ce week-end pour certains professionnels les plus exposés au virus. Des créneaux de vaccination seront ainsi ouverts samedi et dimanche dans plusieurs centres de vaccination du pays afin que ces publics puissent se faire vacciner "en AstraZeneca, ou bien en Pfizer et Moderna".

Seront concernés les professeurs des écoles, collèges et lycées, les professionnels de la petite enfance, les policiers et gendarmes, les surveillants pénitentiaires, les agents spécialisés des écoles maternelles (Atsem) et les AESH (accompagnants d'enfants en situation de handicap).

"Cela représente un peu plus de 400.000 professionnels", a fait savoir Jean Castex en visite dans un centre de vaccination à Saint-Rémy-lès-Chevreuse.

12 millions de Français primo-vaccinés

Le Premier ministre a par ailleurs aussi annoncé l'arrivée, "grâce à l'Union européenne", de 7 millions de doses du vaccin Pfizer/BioNTech supplémentaires, "en plus de ce que nous avions anticipé". Les premières doses pourraient arriver à la fin du mois d'avril.

Le chef du gouvernement a aussi annoncé que 12 millions de personnes devraient avoir reçu une dose de vaccin d'ici ce jeudi soir en France, ce qui représente 2 millions de doses supplémentaires par rapport à l'objectif initial qui était d'atteindre 10 millions de primo-vaccinés au 15 avril. Un objectif atteint la semaine dernière.

"Nous devrions être ce (jeudi) soir à 12 millions (de Français ayant reçu une injection de vaccin contre le coronavirus, ndlr), 2 millions de plus que ce qui était prévu. C'est une excellente nouvelle", s'est réjouit Jean Castex devant la presse, depuis Saint-Rémy-lès-Chevreuse dans les Yvelines.

Article original publié sur BFMTV.com