Covid-19: "Covidliste" et "Vite ma dose" permettront-ils d'être vacciné avant l'heure?

Paul Guyonnet
·Journaliste
·2 min de lecture
À l'image de "Vite ma dose!", plusieurs sites recensent les centres de vaccination contre le covid-19 où des doses sont disponibles et doivent être utilisées rapidement. (Photo: Capture d'écran / Covid Tracker)
À l'image de "Vite ma dose!", plusieurs sites recensent les centres de vaccination contre le covid-19 où des doses sont disponibles et doivent être utilisées rapidement. (Photo: Capture d'écran / Covid Tracker)

CORONAVIRUS - Depuis la fin du mois de mars, deux initiatives privées sont venues renforcer, sous l’œil bienveillant du gouvernement, la stratégie vaccinale française contre le covid-19: “Vite ma dose” et “Covidliste”.

Des plateformes en ligne qui permettent de trouver un rendez-vous dans un centre de vaccination quand l’on fait partie du public cible pour la première, et d’éviter que des doses soient gâchées pour la seconde, et ce y compris si l’on n’appartient pas à la catégorie des personnes prioritaires.

Simplifier la prise de rendez-vous

“On voit ces initiatives d’un bon œil si elles sont bien respectueuses de la confidentialité des données transmises et si elles ne diffusent pas de fausse information. Et il semble que cela soit le cas”, explique le ministère de la Santé au HuffPost.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Derrière “Vite ma dose”, on retrouve l’ingénieur informatique Guillaume Rozier, qui a créé la plateforme d’analyse des données relatives à l’épidémie de coronavirus “Covid Tracker”. Son outil, qui fonctionne grâce à des algorithmes, fouille ainsi les plateformes de prise de rendez-vous et détecte instantanément si des créneaux sont libres à proximité de chez soi.

Il permet aux personnes de plus de 75 ans d’obtenir facilement un rendez-vous, et aux centres de vaccination d’être plus efficaces.

Quant à “Covidliste”, l’idée est de ne pas perdre de doses. Les vaccins sont en effet des produits fragiles, qui nécessitent notamment le respect strict d’une chaîne du froid. Grâce à une mise en relation entre les centres de vaccination et le grand public (y compris si l...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.