Covid-19, couvre-feu : un premier bilan mitigé pour les soldes d'hiver 2021

·1 min de lecture

Alors que les soldes d'hiver ont été prolongés jusqu'au 2 mars pour permettre aux clients d'étaler leurs achats et de "compenser le contrecoup du couvre-feu à 18 heures", l'heure d'un premier bilan a sonné, et il est mitigé. Après des soldes d'hiver 2019 et 2020 historiquement bas en raison des différents mouvements sociaux, l'objectif était de réussir les soldes 2021, mais c'était sans compter sur le Covid. Avec la généralisation du couvre-feu à 18 h, les soldes d'hiver 2021 ont été moins bonnes que l'année passée, affirme Francis Palombi, président des commerçants de France, au micro d'Europe 1.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation samedi 20 février 

"Perte de chiffre d'affaires inévitable"

"Le couvre-feu a affecté l'ambiance des soldes, parce qu'il y a deux ou trois heures de moins pour vendre", poursuit Francis Palombi, évoquant une perte de chiffre d'affaires inévitable. Toutefois, celui-ci note que le bilan est meilleur que celui auquel les commerçants pouvaient s'attendre initialement. Par ailleurs, "la décision de Bercy de rallonger les soldes avec des dimanches ouverts également a été une bonne décision sur le plan économique". En effet, la prolongation a été décidée par le ministère de l'Économie et des Finances pour permettre aux commerçants "de vendre leurs stocks", alors que la consommation des Français est en berne à cause des restrictions mises en place pour lutter contre l'épidémie de Covid-19.

 

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Le...


Lire la suite sur Europe1