Covid-19: le couvre-feu dès 18h a-t-il fait ses preuves là où il est déjà en vigueur?

Grégory Rozières
·Chef de rubrique Science et Environnement
·1 min de lecture
Covid-19: le couvre-feu dès 18h a-t-il fait ses preuves là où il est déjà en vigueur?

SCIENCE - Avancer de quelques heures la restriction des libertés pour tenter d’empêcher une nouvelle explosion de l’épidémie de Covid-19 fonctionne-t-il? Le gouvernement a fait le point ce jeudi 14 janvier sur l’évolution de la situation sanitaire, alors que l’impact des fêtes de fin d’année et l’arrivée du variant britannique rendent les courbes et cartes, permettant de suivre les indicateurs du coronavirus, difficiles à déchiffrer.

Jean Castex, a estimé mardi 12 janvier que les Français s’étaient “bien comportés” pendant Noël et le Nouvel An, et indiqué la veille que “le couvre-feu suffit”. Il l’a confirmé en écartant un troisième confinement dans l’immédiat et en généralisant le couvre-feu à 18h à l’ensemble de la France métropolitaine dès ce samedi.

Mais étendre le couvre-feu est-il si efficace? En théorie, il permettrait de s’attaquer à deux des principaux lieux de contamination encore actifs, à savoir les réunions familiales et amicales. Un couvre-feu étendu a également été efficace en Guyane lors d’un rebond épidémique en mai. Mais les sorties le week-end étaient également réglementées et les écoles encore fermées.

Cela fait 12 jours que 15 premiers départements sont concernés par ce couvre-feu dès 18 heures. Depuis les 10 et 12 janvier, 10 autres les ont rejoints. Alors ne pourrait-on pas déjà y voir quelques signes? Comme le montrent les courbes et cartes suivantes, la réponse n’est pas évidente, même si certains chiffres sont encourageants, ce qu’a d’ailleurs rappelé Jean Castex jeudi 14...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.