Covid-19 : couvre-feu avancé pour 15 départements

"Pour que le virus circule moins, le gouvernement veut absolument limiter au maximum les déplacements, rapporte le journaliste Didier Brignand en direct de Nice (Alpes-Maritimes). Avancer le couvre-feu de deux heures pour tenter de contenir l'épidémie de Covid." Cette mesure entre en vigueur à Nice, car la métropole connaît un taux d'incidence, c'est-à-dire de contamination, de 323 cas pour 100 000 habitants, "le taux le plus élevé de France", explique le journaliste. Un durcissement mal compris Ce durcissement n'est pas compris des Niçois qui doutent de son efficacité. "Du côté des commerçants, ce couvre-feu avancé est une mauvaise nouvelle", ajoute le journaliste. Cela représente deux heures de ventes en moins, confiait une restauratrice à Didier Brignand.