Covid-19 : le couvre-feu avancé à 18 heures est-il efficace ?

franceinfo
·1 min de lecture

Deux heures de moins de liberté, mais pour quoi faire ? Alors que la carte des départements soumis à un couvre-feu avancé ne cesse de se remplir, la question de l'efficacité de la mesure se pose. Depuis mardi 12 janvier, 25 départements au total sont placés sous couvre-feu de 18 heures à 6 heures. Quinze d'entre eux ont franchi le pas dès le 2 janvier. Les Alpes-Maritimes, la Moselle ou encore le Jura ont vu depuis dix jours leur vie ralentir à 18 heures, soit deux heures plus tôt que le reste de l'Hexagone.

>> Covid-19 : retrouvez les dernières informations sur l'épidémie dans notre direct

La mesure, qui bride le chiffre d'affaires des commerçants et oblige les habitants à réadapter leur quotidien, est loin de faire l'unanimité. Pourtant, compte tenu de l'accéleration épidémique et de la détection de plusieurs cas de contamination aux variants du virus détectés au Royaume-Uni et en Afrique du Sud, elle pourrait être élargie à d'autres territoires. Un conseil de défense sanitaire est prévu mercredi 13 janvier, à la veille d'une nouvelle conférence de presse gouvernementale planifiée jeudi. Franceinfo fait un point sur les effets connus et attendus du couvre-feu anticipé.

Absence de consensus scientifique

Dès la fin 2020, l'annonce de la mesure a fait grincer des dents plusieurs scientifiques et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi