Covid-19 : le couvre-feu avancé à 18 heures est entré en vigueur pour six millions de Français

À Reims (Marne), les rues du centre-ville étaient vides, quasiment désertes, samedi 2 janvier après 18 heures. Le couvre-feu avancé est entré en vigueur, comme pour six millions de Français. Une restriction des libertés supplémentaires, motivée par l'augmentation des cas de Covid-19 dans l'est du pays. En conséquence, les Rémois doivent revoir leurs habitudes : un supermarché était pris d'assaut un petit peu avant 18 heures. "On ira beaucoup plus tôt que d'habitude, tant pis", lance une cliente. Adapter les horaires d'ouverture Les commerçants ont dû avancer l'heure de fermeture de leur boutique. À Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), Jérôme Dupuit, un vendeur de chaussures, réalise 30% à 40% de son chiffre d'affaires sur le créneau de 17 heures à 19 heures. Pour lui, la seule solution est d'adapter ses horaires d'ouverture. "On commencera plus tôt le samedi, à mon avis", envisage-t-il.