Covid-19 : le couvre-feu à 18 heures bientôt étendu ?

Par Thibaut Déléaz
·1 min de lecture
De nombreux départements où le virus circule activement pourraient se voir imposer un couvre-feu à 18 heures au lieu de 20 heures. (Photo d'illustration)
De nombreux départements où le virus circule activement pourraient se voir imposer un couvre-feu à 18 heures au lieu de 20 heures. (Photo d'illustration)

Le couvre-feu avancé à 18 heures plutôt que 20 heures va-t-il devenir la norme ? Déjà appliqué à quinze départements depuis le 2 janvier, élargi à huit départements supplémentaires le 10 janvier puis à nouveau à deux autres départements le 12 janvier, il pourrait bien être de nouveau étendu cette semaine, étant donné l'aggravation de la situation sanitaire. Dans de nombreux territoires, le taux d'incidence ? le nombre de cas pour 100 000 habitants sur les sept derniers jours ? a dépassé le seuil de 200 fixé par le gouvernement.

C'est le cas de tous les départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes, excepté le Cantal. En à peine une semaine, le taux d'incidence y a fortement augmenté, au point, donc, de dépasser le seuil. Dans cette région, la Drôme et l'Allier sont déjà soumises au couvre-feu avancé. La Haute-Savoie avait également été visée par le gouvernement, mais la préfecture n'a pas donné suite après la concertation avec les élus locaux, qui n'y étaient pas favorables.

À LIRE AUSSICovid : la bataille des « vaccinodromes »

Le couvre-feu à 18 heures généralisé ?

Ailleurs, quelques départements dépassent également ce seuil de 200 cas pour 100 000 habitants en sept jours : la Somme, le Val-d'Oise, le Val-de-Marne et l'Indre. Les Deux-Sèvres et l'Ariège l'ont aussi dépassé, mais leur taux de positivité est à peine supérieur à la moyenne nationale (6,5 %). Ça n'a pas empêché les Bouches-du-Rhône, dans une situation similaire la semaine passée, de se voir impo [...] Lire la suite