Covid-19 : le couvre-feu à 18 heures s'étend et touche désormais 23 départements

Il est bientôt 18 heures, dimanche 10 janvier, quand les boutiques du centre-ville de Vichy (Allier) baissent le rideau. La police veille et les derniers retardataires se pressent. L'Allier est désormais sur la liste des départements qui imposent un couvre-feu à 18 heures afin de lutter contre la propagation du coronavirus. Une demi-heure avant le couperet, les flâneurs n'avaient pas envie d'écourter ce moment. Dans cette ville auvergnate, le couvre-feu à 18 heures n'est pas forcément bien compris. Accueil mitigé du côté des habitants "Je n'en vois pas l'intérêt. Mais je suis bien obligée de m'y plier", peste une passante. "Je suis étudiante, je termine les cours à 17 heures et je pense qu'il y aura plus de monde à la même heure. Les transports en commun seront bondés, ça ne va pas aider", explique de son côté une jeune femme. Le couvre-feu a également été avancé à Strasbourg (Bas-Rhin), où les rues étaient désertes, dimanche. Dans la capitale alsacienne, particulièrement meurtrie au printemps, les habitants semblent cependant mieux accepter cette contrainte.