Covid-19 : "Une course au vaccin, ça ne fait pas une stratégie vaccinale", regrette l'Observatoire de la Transparence dans les politiques du Médicament

franceinfo
·1 min de lecture

Les premiers vaccins contre le Covid-19 pourraient être administrés dès la fin décembre pour les plus fragiles et les plus âgés, sous réserve de la validation des candidats vaccins par les autorités sanitaires, a annoncé Emmanuel Macron mardi 24 novembre lors de son allocution télévisée. "On a l’impression que le gouvernement est constamment dans la réaction autour de cette stratégie vaccinale, parce qu’une course au vaccin, ça ne fait pas une stratégie vaccinale", réagit mercredi sur franceinfo, Pauline Londeix, co-fondatrice de l’Observatoire de la Transparence dans les politiques du Médicament (OT-Med).

franceinfo : Des premières vaccinations avant la fin de l’année, cela vous paraît-il crédible comme calendrier ?

Pauline Londeix : Seules les agences du médicament peuvent le savoir. Il y a encore beaucoup de 'si', c’est-à-dire que pour le moment, les vaccins en question ne sont pas validés auprès des agences du médicament. Cette étape est essentielle pour ensuite commencer à mettre en œuvre les vaccinations. Ce qui nous inquiète un peu, c’est qu’on a l’impression que le gouvernement, Emmanuel Macron notamment, est constamment dans la réaction autour de cette stratégie vaccinale parce qu’une course au vaccin, ça ne fait pas une stratégie (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi