Covid-19 : coupé du monde, le Royaume-Uni craint des pénuries

Source AFP
·1 min de lecture
Le trafic des camions, entre la France et le Royaume-Uni, pourrait reprendre après la mise en place d'un protocole sanitaire strict.
Le trafic des camions, entre la France et le Royaume-Uni, pourrait reprendre après la mise en place d'un protocole sanitaire strict.

À trois jours de Noël, et même si Londres et le sud-est de l'Angleterre sont reconfinés, les Britanniques se font beaucoup de souci quant aux approvisionnements de certains produits. Et pour cause : ils se retrouvent brutalement coupés du monde à cause de la nouvelle souche de coronavirus qui circule au Royaume-Uni. France, Belgique, Allemagne, Russie, Irlande, Italie? la liste des pays qui ont suspendu leurs liaisons routières, aériennes et ferroviaires ne cesse de s'allonger. L'absence d'accord sur le Brexit n'arrange rien à ces craintes.

En un week-end, la mutation du Covid-19, 70 % plus contagieuse selon Londres, a provoqué une double déflagration. Avec d'abord le reconfinement, puis la suspension des transports avec la Grande-Bretagne. Le tout en plein préparatifs de Noël, mais aussi au moment où les entreprises remplissent leurs stocks avant la sortie du marché unique européen au 31 décembre.

Boris Johnson tient une réunion de crise

Pour organiser la riposte face à ce soudain isolement, Boris Johnson a organisé une réunion de crise « pour discuter de la situation concernant les déplacements internationaux et en particulier les flux réguliers du fret », selon un porte-parole de Downing Street.

Lire aussi Les origines du coronavirus : le RaTG13, ce cousin très éloigné

Insistant sur la nécessité de débloquer le trafic « dès que possible » après la fermeture « jusqu'à nouvel ordre » du port de Douvres dans le sens des départs, le ministre des Transports brita [...] Lire la suite