Covid-19 : la Corée du Sud paye ses citoyens pour dénoncer les contrevenants

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Les citoyens sud-coréens peuvent percevoir des bons d'achat en dénonçant leur compatriotes contrevenant aux règles sanitaires. (Illustration)
Les citoyens sud-coréens peuvent percevoir des bons d'achat en dénonçant leur compatriotes contrevenant aux règles sanitaires. (Illustration)

Covid-19 oblige, tous les moyens sont bons, pour l'exécutif sud-coréen, pour endiguer la propagation du virus. Ce qui inclut le recours à la vigilance des citoyens, encouragés à dénoncer aux autorités, photos à l'appui, leurs compatriotes moins assidus dans le respect des règles sanitaires, comme le port du masque ou le respect d'une quatorzaine, relate Courrier international à partir de journaux locaux.

L'un d'eux, Chosun Ilbo, explique que le ministère de l'Intérieur et de la Sécurité « promet des bons d'achat d'une valeur de 100 000 wons aux cent personnes les plus actives dans ce domaine ». La récompense ? qui équivaut à environ 75 euros ? et le contexte sanitaire auraient ainsi entraîné une hausse des signalements de « coparazzi », un terme qui en contracte deux autres : « coronavirus » et « paparazzi ». « Avec plus de mille cas quotidiens de contamination, les activités de ?coparazzi? s'intensifient », poursuit le même média.

Des délations en hausse ces derniers mois

RFI, de son côté, explique que les Sud-Coréens peuvent dénoncer aux autorités, depuis 20 ans, quelque 300 infractions différentes. En 2019, 1,8 million de ces rapports ont ainsi été remplis. Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, l'exécutif local a donc décidé de mettre en place une plateforme spécialement dédiée à ce type de délation. La radio mentionne aussi qu'entre août et fin décembre, le nombre de dénonciations a bondi du simple au double : de 8 071 à près de 16 000.

Lire aussi [...] Lire la suite