Covid-19 : comment convaincre les Français de se faire vacciner?

·1 min de lecture

La vaccination contre le Covid-19 débute en décembre en Europe, elle est annoncée en janvier en France pour les publics les plus vulnérables. C'est une énergie sans précèdent qui a été déployée pour produire en un temps record des vaccins. Cependant, pour reprendre les propos de Katherine O'Brien, la responsable de la division Immunisation à l'Organisation mondiale de la Santé, ce développement pharmaceutique constitue l'établissement du camp à la base de l'Everest. Il reste à gravir la montagne, c'est-à-dire convaincre la population de se faire vacciner.

Une adhésion vaccinale faible et en baisse

Mais comment s'y prendre alors même que l'intention vaccinale des Français s'effondre dans les dernières enquêtes? Les personnes prêtes à se faire vacciner seraient minoritaires, y compris chez les plus de 65 ans. De la même manière, l'enquête CoVaPred que nous menons avec le soutien de Santé Publique France portant sur un échantillon représentatif de 2000 Français âgés de 18 à 64 ans met en évidence certains facteurs prédictifs de l'intention vaccinale des Français contre le Covid-19 comme l'origine et l'efficacité du vaccin, le risque d'effets secondaires graves, le professionnel qui vaccine, l'objectif de communication (immunité collective versus protection individuelle), mais aussi le sexe, l'âge, les attitudes vis-à-vis de la vaccination en général, ou encore l'expérience de la maladie Covid.

Ainsi, dans les scénarios les plus optimistes, la proportion de personnes se déclarant...


Lire la suite sur LeJDD