Covid-19 : comment les contrôles ont été renforcés pour les vacances de Pâques

·1 min de lecture

C'est le début des vacances scolaires, mais pas question de bouger au-delà de 10 kilomètres autour de chez soi. Alors que la France est confinée depuis une semaine, il n'y a désormais plus aucune tolérance et les policiers et gendarmes vont sévir, a rappelé le ministère de l'Intérieur. À la gare de Lyon, à Paris, ou encore sur l'autoroute A6, Europe 1 a suivi les opérations de contrôle.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation vendredi 9 avril

"On se plie aux règles et on exécute"

À Paris, gare de Lyon, plusieurs équipes de policiers procèdent aux contrôles. Devant l'entrée des voies, des parents  emmènent leurs enfants chez les grands parents. D'autres se déplacent pour aller auprès d'une personne malade. Mais la principale raison, c'est le travail. "J'ai ma petite attestation de travail. On n'a pas le choix, on se plie aux règles et on exécute", réagit Elias, autorisé à prendre son train pour motif professionnel. "On reste poli avec eux, ils sont polis et respectueux. C'est bien, mais ça fait un moment. On s'y habitue."

Parfois, le contrôle dure un peu plus longtemps, comme pour Alexandre. "C'est un déplacement pro, je passe mon temps en déplacement pro. Donc, à chaque fois, j'ai une attestation ponctuelle. Et là, j'ai complètement oublié et j'ai sorti mon attestation de la semaine dernière, et c'est passé", raconte-t-il, soulagé. Preuve que le but n'est pas non plus de verbaliser à tout prix. Pour autant, certains n'y échappent pas, comme l'exp...


Lire la suite sur Europe1