Covid-19 : le contrôle des déplacements "plus ferme" après le week-end de Pâques

Après les mesures annoncées par Emmanuel Macron, les écoles sont fermées pour trois ou quatre semaines à compter du vendredi 2 avril. Alors les parents doivent se réorganiser. En ce sens, le gouvernement a appelé à une tolérance pour le week-end de Pâques afin de permettre à ces derniers, s'ils le souhaitent, de déposer leurs enfants chez leurs grands-parents ou de la famille, avant de revenir travailler chez eux. D'autres Français peuvent faire le choix de se confiner dans un autre lieu. Plus de fermeté à partir de mardi 6 avril Rocco Contento, responsable parisien du syndicat Unité SGP Police FO, était l’invité du 23h de franceinfo pour réagir. "Jusqu’à lundi minuit, nous ferons des contrôles sanitaires, mais les personnes ne seront pas verbalisées quand elles changeront de région. Il faut comprendre qu’il y a beaucoup de familles qui vont déposer les enfants en province, c’est toléré. Le motif de déplacement ne sera pas contrôlé. La donne sera différente à partir de mardi, nous serons beaucoup plus fermes".