Covid-19: content d'avoir été infecté, cet anti-vaccin est mort 8 jours après

·2 min de lecture
Leslie Lawrenson

Cet avocat britannique de 58 ans se disait "content d'avoir le Covid-19", qu'il préférait à l'injection "d'un vaccin expérimental".

Le destin de Leslie Lawrenson est devenu viral. Opposé au vaccin, cet avocat britannique contracte le Covid-19 en juin dernier. Sur sa page Facebook, il se filme alors en selfie pour montrer à ses amis que le virus n'est qu'une simple grippe et décrit ses symptômes.

Atteint de fièvre et d'une forte toux, il écrit : "aussi horribles qu'aient pu être ces dernières vingt-quatre heures, je suis heureux d'avoir le Covid-19. Je préfère avoir des anticorps dans mon sang et développer une immunité naturelle que de faire un vaccin expérimental", écrit Leslie Lawrenson en anglais sur sa page Facebook, le 24 juin dernier.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Dans ses posts suivants, il explique avoir dû rester 6 heures en position fœtale pour lutter contre la douleur. Le 2 juillet, il décède à son domicile, soit 8 jours après la publication de son message dans lequel il se réjouissait d'avoir eu le Covid-19.

Leslie Lawrenson a également contaminé sa femme, atteinte de diabète de d'hypertension, qui a dû être hospitalisée, mais a pu être soignée. Interrogée par la radio BBC 5 sur les choix de son mari, elle confie qu'il avait fait "une erreur terrible" et en avait payé "le prix ultime". "Il était très instruit... Alors quand il me disait quelque chose, j'avais tendance à le croire", a-t-elle ajouté, rapportent plusieurs médias britanniques.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles