Covid-19 : les contaminations augmentent encore chez les enfants

Par Thibaut Déléaz
·1 min de lecture
Chez les 0-19 ans, le nombre de contaminations continue de progresser, contrairement au reste de la population. (Photo d'illustration)
Chez les 0-19 ans, le nombre de contaminations continue de progresser, contrairement au reste de la population. (Photo d'illustration)

Vers un nouveau tour de vis ? Le Premier ministre Jean Castex doit faire un point sur la progression de l'épidémie de Covid-19 lors d'une conférence de presse ce jeudi 12 novembre à 18 heures. Près de deux semaines après le début du reconfinement, la situation sanitaire semble pourtant montrer de légers signes d'amélioration. Interrogé dimanche dans l'émission Questions politiques sur France Inter, France Info et Le Monde, le ministre de la Santé, Olivier Véran, reconnaissait d'ailleurs « une forme de ralentissement » et un « frémissement » de l'épidémie.

Le taux d'incidence ? le nombre de cas pour 100 000 habitants ? semble enfin marquer un début d'inflexion après des semaines de progression ininterrompue. De 496,7 entre le 26 octobre et le 1er novembre, il est passé à 427,6 la semaine du 2 au 8 novembre. Le couvre-feu décidé à la mi-octobre dans huit métropoles et l'Île-de-France semble également porter ses fruits, puisque c'est dans ces zones que le taux d'incidence recule le plus fortement.

Taux d'incidence en baisse, sauf chez les enfants

Dans la Loire, département le plus touché du pays, le taux d'incidence n'était plus que de 1 013,6 du 2 au 8 novembre, contre 1 178,7 la semaine précédente. Même situation dans la capitale, où il a fondu à 319,2 contre 537,9 une semaine plus tôt. L'inversion de la courbe est similaire en Haute-Garonne (294,7 contre 369,1 à S - 1) ou encore dans le Nord (598,4 contre 751,9 à S-1).

Lire aussi Covid-19 : en marche ver [...] Lire la suite