Covid-19. Contamination : il n’y aurait pas trop à craindre des écoles, surtout celles des plus petits

Nature (Londres)
·2 min de lecture

Malgré le reconfinement entamé en France ce 30 octobre, les écoles vont rouvrir leurs portes dès le 2 novembre, après les vacances scolaires. D’après un panel d’études de plus en plus étoffé, ces lieux ne constitueraient pas d’importants foyers de contamination, rapporte Nature.

“Les données recueillies dans le monde suggèrent de plus en plus que les écoles ne sont pas des foyers de contamination au Covid-19”, rapporte Nature. Des informations récoltées en Italie, en Australie ou encore au Royaume-Uni montrent que les rebonds épidémiques liés aux écoles et aux garderies, après les levées des premiers confinements, étaient rares.

Les chercheurs supposent qu’une des raisons est que les enfants, surtout ceux de moins de 12-14 ans, sont moins susceptibles d’être infectés que les adultes, selon une méta-analyse d’études de prévalence, parue le 25 septembre dans Jama Pediastrics. Et s’ils le sont, ils peuvent certes propager des particules virales, mais les plus jeunes, âgés de 0 à 5 ans, sont moins susceptibles de se transmettre les virus entre eux. Pour le moment, les mécanismes qui sous-tendent ces phénomènes sont mal compris mais ils ont des implications pour les enfants les plus âgés et pour leurs enseignants.

“Le potentiel de transmission augmente avec l’âge des enfants”

Dans une étude sur des écoles allemandes entre mars et août, des chercheurs ont mis en évidence que les infections étaient moins répandues chez les 6-10 ans que chez les enfants plus âgés et chez les adultes qui travaillaient dans ces établissements. “Le potentiel de transmission augmente avec l’âge”, analyse Walter Haas, épidémiologiste spécialisé dans les maladies infectieuses à l’institut Robert Koch de Berlin, qui a dirigé ces travaux. Selon lui, les adolescents sont tout aussi susceptibles que les adultes de propager le virus.

À lire aussi:

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :