Covid-19 : en quoi consiste le "tri des patients" redouté en Ile-de-France ?

franceinfo
·1 min de lecture

C'est une phrase glaçante et un cri d'alarme. En cas de saturation des services de réanimation en Ile-de-France, "nous serons contraints de faire un tri des patients", avertissent 41 directeurs médicaux de crise de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) dans une tribune publiée dimanche 28 mars, dans Le Journal du dimanche (article abonnés). Les signataires s'attendent à ce que "cette situation de médecine de catastrophe" intervienne d'ici une quinzaine de jours, soit avant la mi-avril.

>> Covid-19 : retrouvez les dernières informations dans notre direct

"Ce tri concernera tous les patients, Covid et non-Covid, en particulier pour l'accès des patients adultes aux soins critiques", précisent les médecins, qui affirment n'avoir "jamais connu une telle situation, même pendant les pires attentats subis ces dernières années".

Fin octobre, pour justifier le reconfinement, Emmanuel Macron avait jugé "inacceptable" la perspective de voir des médecins devoir "choisir, ici entre un patient atteint du Covid et une personne victime d'un accident de la route, là entre deux malades du Covid". Voici ce qu'il faut savoir sur ce "tri".

La sélection des patients, une pratique courante

"En réanimation, notre métier consiste, depuis toujours, à choisir quel malade va en bénéficier ou pas", explique à franceinfo Anne Geffroy-Wernet, présidente du Syndicat des praticiens hospitaliers anesthésistes-réanimateurs élargi (SNPHARE). Elle précise qu'il s'agit de "sélection positive, dans (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi