Covid-19 : le conseil scientifique encourage les autotests à l’école

Source AFP
·1 min de lecture
L'usage des autotests est encouragé par le conseil scientifique.
L'usage des autotests est encouragé par le conseil scientifique.

Les autotests de dépistage du Covid-19 doivent être déployés en priorité en milieu scolaire, dès la prochaine rentrée des établissements, a recommandé jeudi le conseil scientifique. « Pour les enfants des collèges et lycées, l'ATAG (autotest antigénique) est adapté » et devra faire l'objet d'un apprentissage en établissement, puis se faire « à domicile sous le contrôle des parents », suggère l'instance de conseil du gouvernement dans un avis daté du 19 avril et rendu public jeudi.

Le conseil recommande « le développement d'une plateforme numérique sécurisée enregistrant les résultats des tests, ou tout autre mode de communication précisant la réalisation du test et son résultat », par exemple le carnet de correspondance. Concernant la fréquence, le conseil estime qu'il « apparaît qu'un rythme de 1 à 2 tests par semaine avec une participation d'au moins 75 % des élèves permet d'avoir un impact très significatif sur le risque de diffusion scolaire du virus ».

« Une réelle opportunité de dépistage et de réduction du risque »

En revanche, il ne se prononce pas sur l'emploi des autotests en maternelle et en primaire alors que la Haute Autorité de santé ne les recommande pour l'heure qu'à partir de 15 ans. Pour ces élèves plus jeunes, « soit l'ATAG est possible et devra se déployer avec l'aide des parents, si possible à domicile avant l'arrivée à l'école, soit en alternative, il sera maintenu les tests PCR sur prélèvement salivaire », avec dans ce dernier cas l'écu [...] Lire la suite