Covid-19 : le Conseil scientifique brandit le spectre d’une épidémie de bronchiolite “de grande ampleur"

·1 min de lecture

Dans l'hémisphère Nord, la vaccination semble prouver ses effets face au Covid-19 et les confinements connus l'année passée semble désormais derrière nous. Mais la fin des gestes barrières laisse aussi craindre une épidémie de bronchiolite. Car après une mise sous cloche en raison du Covid, les pays de l'hémisphère nord se préparent pour cet hiver au retour de cette maladie respiratoire qui touche les bébés et peut parfois les conduire à l'hôpital.

"L'épidémie de bronchiolite pourrait être de grande ampleur", prévient dans son dernier avis le Conseil scientifique, qui guide le gouvernement français. L'hiver dernier, les confinements et les gestes barrières anti-Covid ont aussi bloqué les autres virus, dont le VRS (virus respiratoire syncytial), responsable de la bronchiolite. Les enfants ont été moins infectés que d'habitude, et sont donc moins immunisés. Le Conseil scientifique français note ainsi un "déficit d'immunité collective acquise significatif pour les enfants nés après mars 2020".

>> A lire aussi - Vers une épidémie plus importante de bronchiolite cet hiver ?

Les habitants de Sydney sortent lundi 11 octobre de près de quatre mois d'un confinement strict, décrété dans la plus grande ville d'Australie pour faire barrage à l'épidémie de Covid-19. Dans cette ville de cinq millions d'habitants, un confinement avait été décidé à l'été pour empêcher la propagation du variant Delta du coronavirus, hautement contagieux. Il a été levé après 106 jours de restrictions, au vu de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le bras de fer Chine - Etats-Unis va-t-il faire dérailler la COP26 ?
Covid-19 : la vaccination très efficace selon une étude française sur 22 millions de personnes
Le plaidoyer de dix pays européens (dont la France) pour le nucléaire
Les emballages plastiques bannis pour les fruits et légumes, le mariage avorté entre Auchan et Carrefour... Le flash éco du jour
Cher : des milliers de personnes se rassemblent pour une rave party illégale

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles